bretagne3
Bavardage

Vacances en France et digital detox

Pour fêter la rentrée du blog, j’ai eu envie de partager avec vous quelques unes de mes photos de vacances et aussi mon expérience de digital detox. Nous avons eu le chance de partir 3 semaines en France. Une merveilleuse occasion de (re)découvrir notre merveilleux pays si meurtri ces derniers mois et de retenter, comme l’année dernière, une coupure numérique.

Digital détox !

Une digital détox pour une web project manager qui lance son activité indépendante, bloggeuse à ses heures perdues, cela peut sembler carrément bizarre et suicidaire !

Au contraire, c’est salutaire et juste indispensable. Un rendez-vous avec moi-même que je ne raterais désormais pour rien au monde.

Mais qu’est-ce qu’une digital détox ?

Chacun peut la voir comme il veut, l’essentiel est, à mon sens, d’agir sur le « point digital » le plus chronophage, celui qui vous pollue le plus le reste de l’année ou qui peut susciter des émotions négatives de temps à autre comme de la frustration, de la lassitude ou l’impression que les autres font toujours mieux.

On est tous différents. Pour certains, cela va être de ne pas consulter et répondre aux mails professionnels. Pour d’autres, cela sera simplement de ne pas jouer à des petits jeux (ou à Pokemon Go hein 😉 ) sur son mobile.

De mon côté, la digital détox, c’est de ne pas zoner sur les réseaux sociaux (pendant plusieurs heures par jour parfois) ou de lire les multiples blogs et newsletters auxquels je suis abonnée pour mes loisirs mais aussi pour mes activités professionnelles.

« Comment il est déjà ce patron ? Qui l’a fait ? Ah ouais, ok. Oh, il est pas mal quand même. Et maintenant, le tissu ? Et si j’allais faire un tour sur Pinterest… et c’est quoi cette nouvelle marque ? oh, je connais pas… Ah tiens, comment elle communique sur SnapChat ? Intéressant… ».

Humhum. Vous voyez de quoi je veux parler ? J’imagine que oui !

Traduction concrète :

Pendant un maximum de jours de vacances, pas de connexion du tout aux différents réseaux sociaux que je pratique et consulte quasiment quotidiennement (aussi parce que c’est mon travail !), à savoir Instagram, Facebook, SnapChat, Twitter, Pinterest, Youtube (et oui, ça fait beaucoup !). J’ai failli désinstaller les différentes applications de mon téléphone et puis, je me suis dis que j’étais bien plus forte que cela et que je résisterais à la tentation (l’absence de données à l’étranger m’a bien aidé, ceci dit 😉 ).

En revanche, c’est plus compliqué de couper totalement le cordon digital et d’oublier sms, mails perso et autres appels surtout avec les différents trucs à organiser au cours de vacances. La première semaine, j’ai tellement boudé mon téléphone qu’une de mes amies s’est fait un sang d’encre en voyant que je ne répondais pas à ses messages sur Watsapp et a même appelé mon frère…

Mémo pour la prochaine tentative de digital détox : prévenir que j’entreprends une telle démarche et donner aux très proches les moyens de me contacter si besoin.

Detox 2016 : un bilan très positif

L’année dernière, j’avais tenu 6 jours… Cette année, j’ai réussi à me déconnecter aux réseaux pendant près de 2,5 semaines en cumulé. J’avoue : j’ai craqué au bout de 2 semaines en récupérant un peu de Wifi quand nous étions au même endroit plusieurs jours de suite. J’ai consulté un peu Instagram mais devant la lenteur de connexion et le retard accumulé, j’ai vite laissé tomber. Mais cela ne m’a pas empêché de retenter plusieurs jours de suite. Addiction, quand tu nous tiens !

Je suis trop fière d’avoir tenu aussi longtemps (ça paraît dingue de dire un truc pareil et pourtant…) et cela m’a fait un bien fou.

Les grands avantages de cette détox estivale

Reposer le cerveau et les yeux (qui sont devant un écran 8 à 12h par jour, presque tous les jours pendant le reste de l’année), récupérer de la disponibilité mentale pour laisser son esprit vagabonder et ouvert à ce qui se passe autour de soi, profiter pleinement des moments avec les proches sans être qu’à moitié là, écouter pleinement ce que les autres nous racontent…

Autant de bienfaits que m’ont apportés cette diète numérique !

Je suis aujourd’hui requinqué, mon esprit est plus vif, plus concentré, vraiment reposé et prêt à affronter les prochains mois qui vont être probablement assez intenses.

Et après ?

Cette période a été l’occasion de me pencher sur ma consommation digitale et de continuer / prendre quelques résolutions pour les mois à venir :

  • Continuer à ne pas dormir avec mon téléphone. Mon téléphone ne passe plus la porte de la chambre à coucher depuis bientôt un an. C’est une toute petite habitude qui peut paraître anodine pour certains mais signifiant beaucoup pour moi (après près de 10 ans à faire couche commune). Cela a notamment grandement amélioré la qualité de mon sommeil et diminué mon stress. Entre autres !
  • Ne jamais lire mes mails persos et pros après 20h00, même urgence. J’en ai encore payé les frais cette année (pour la millième fois au moins #vismaviedecommunicante) : vers 22h, tu lis un mail qui te turlupine toute la soirée et toute la nuit. Tu te forces même parfois à répondre. Résultat : une nuit de sommeil gâchée et un lendemain peu efficace à ramer dans la semoule. Tout, en fait (même les crises !) peut franchement attendre le lendemain matin. Bon d’accord, sauf situation vraimmmeennnnt urgente…
  • Essayer de réduire mon temps passé au quotidien devant les réseaux sociaux : humhum… ça, c’est pas gagné. Ce sera le challenge de cette rentrée (dis la fille qui à peine rentrée de vacances a posté 10 photos en trois jours sur Instagram…) !

Je pourrais en prendre plein d’autres, mais on va déjà commencer par ça.

Et vous, vous en avez déjà fait des digital detox ?

C’est quoi vos trucs pour réduire votre consommation digitale au quotidien ?

Oh ma France, que tu es belle…

Pour nos dernières vacances sans bébé, nous avons choisi de faire une boucle au travers de notre pays d’origine pour profiter des proches et découvrir des endroits encore inconnus. Ce séjour en France a été très régénérant. Notre pays est si beau que c’est chaque fois un émerveillement de (re)découvrir ses paysages, sa nature, ses champs de blé à peine moissonnés, ses villages, ses églises, ses places, ses petites rues, ses marchés, ses rochers, ses mers, ses saveurs, ses habitants…

Un voyage en France qui m’a rendu très nostalgique de mon pays que j’aime tant ! Le french bashing étant un peu en vogue en dehors des frontières de l’hexagone, je suis heureuse d’avoir ramené quelques arguments choc dans ma gibecière pour fermer le claquet aux mauvaises langues.

× AUVERGNE ×

Je n’avais jamais vu l’Auvergne, ses fromages, la noirceur de ses pierres et ses multiples volcans éteints. Ça tombait bien, c’était sur la route de la Bretagne. Une région magnifique qui vaut franchement le détour où j’ai très envie de retourner non enceinte, ne serait-ce que pour goûter à tous ces magnifiques fromages qui m’étaient interdits (oulala, l’amatrice de fromages que je suis a beaucoup souffert !) ou descendre l’Allier en rafting.

 De gauche à droite : lecture devant un beau paysage, Le Puy-en-Velay – capitale européenne de Saint-Jacques de Compostelle, les portes de Saint-Flour, vue depuis la forteresse de Polignac, cloître de l’abbaye de Lavandieux, le Puy de Sancy, Le Puy-en-Velay – monumentale statue de la Vierge, le Puy de Sancy >>, église de Saint-Nectaire, Moulin Richard le Bas – musée historique du papier à Ambert avec fabrication traditionnelle de papier fleuri.

× ANJOU, FONTEVRAUD, SAUMUR ×

Quelle merveille que cet endroit ! On dit « la douceur angevine », n’est-ce-pas ? Et bien, c’est tout à fait vrai. C’est juste à tomber. La visite de l’une des plus grandes abbayes du Moyen-Age et de l’Ancien régime, toujours dirigée depuis ses débuts par une femme, la majestueuse abbaye de Fontevraud, a été tout à fait marquante et nous a donné envie de lire plein de trucs sur le sujet.

De gauche à droite : l’extérieur et l’intérieur de l’abbaye de Fontevraud, le gisant de Richard Coeur de Lion, le gisant d’Aliénor d’Aquitaine, 7 photos de l’abbaye, 4 photos de Saumur.

× BRETAGNE SUD ×

Ou l’occasion de faire quelques jours de bateau. De découvrir enfin les Glénans et le charmant petit port de Lesconil, de revoir Groix, d’entrer fièrement dans la rade de Lorient sous spi et de profiter du dernier ptit cousin !

 De gauche à droite : le port de Lesconil, la grand voile, île de Groix, le bateau, Fort Cigogne sur l’archipel des Glénan, jamais sans mon project bag et mon tricot :), coucher de soleil sur Groix, le spi, le nouveau ptit couz.

× NORMANDIE ×

Une région que je connais si mal (peut-être mon côté breton 😉 ) et pourtant si belle. L’air iodé et le somptueux marché de Granville, la longue promenade de Jullouville, les couchers de soleil sur la Manche, évidemment le magnifique Mont-Michel, la maison de la famille Dior et ses jolies expositions… Autant de plaisirs salés dont je reprendrais bien un peu et qui me manquent déjà beaucoup.

 De gauche à droite : la vue depuis le jardin de la maison Dior à Granville, l’exposition « Femmes en Dior », la maison Dior, un peu de lecture suite à la visite de l’abbaye de Fontevraud, dans Jullouville, la promenade de Jullou, le majestueux Mont, la plage de Jullou, le bec d’Andaine, coucher de soleil sur la Manche et le marché couvert de Granville. 


J’espère que la coupure estivale a été bénéfique de votre côté aussi.

On se retrouve bien vite : j’ai tellement de choses à vous dire et à vous montrer.

A bientôt,

Signature

Article précédent Article suivant

Autres articles que vous pourriez aimer

8 Commentaires

  • Répondre Viodely 27 septembre 2016 à 13 h 40 min

    Oh mais tu as bien voyagé ! C’est top ! Belles photos et beaux paysages, de quoi se nourrir les jours moins « fastes »… pour la digital… bah moi c’est par période, des fois pas envie des fois plus.. cela dépend aussi de mon « temps » libre (sous entendre sans enfant et leurs devoirs activités lessives ménage et arrrrggggggg) Bref… ! merci pour ces beaux récits de voyage très chère Ulysse, bientôt tu commenceras un autre fabuleux voyage 🙂 Du bonheur !!!

    • Répondre LouiseD 5 octobre 2016 à 8 h 13 min

      Merci beaucoup pour ton commentaire ! Ah que la digiatl detox me paraît loin maintenant que je suis de retour… je n’arrive pas à m’astreindre à « couper » sauf le week-end quand nous sommes si occupés que je n’ai pas le temps de mettre le nez dans mon téléphone ! Et oui, l’arrivée du bébé va probablement modifié mon rapport aux réseaux sociaux (enfin j’espère ;)). Belle journée à toi !

  • Répondre annette 29 août 2016 à 20 h 14 min

    Quelles belles vacances ! J’y ai retrouvé quelques endroits que j’aime (le Puy, découvert par hasard, on y est retournés plusieurs fois depuis… mais aussi l’Anjou, la Normadie… un peu loin maintenant qu’on habite en Drôme, mais j’y retournerais volontiers !).
    Côté digital détox, ça fait des années que j’en fais sans le savoir parce que mon vieux téléphone ne me permet pas de me connecter sur internet 😛 mais je vois bien ce que tu veux dire du temps passé à feuilleter les blogs, instagram… L’équilibre à trouver n’est pas forcément simple et sans doute toujours à repenser. Ceci-dit, l’arrivée d’un premier bébé est souvent l’occasion de repenser ses priorités et son équilibre, en plus d’être une merveilleuse aventure (et de demander du fromage à ses proches qui viennent à la maternité 😛 ). Plein de belles choses pour cette rentrée… ☼

    • Répondre LouiseD 22 septembre 2016 à 19 h 15 min

      Je réponds à ton commentaire très très en retard… Sorry ! ah oui, en effet, sans smartphone, c’est tout de suite beaucoup plus simple de couper ! je suis aussi persuadée que l’arrivée de bébé va beaucoup changer les choses et mon rapport aux nouvelles technologies… C’est déjà un peu en train de changer à vrai dire, sans le vouloir vraiment. Je trouve que c’est assez intime comme expérience et je suis assez pudique de nature (bon, même si je dis pas mal de choses perso ici ;)). je suis sûre que cela va clairement prendre le dessus quand il sera là… Ou pas ! on verra. Je te souhaite aussi une belle rentrée (bien que très entamée à ce jour) et à bientôt !

  • Répondre Lorence 28 août 2016 à 7 h 31 min

    Un article que j’ai trouvé très intéressant, je ne suis pas aussi accro mais par contre je te rejoins concernant les émotions négatives que cela engendre. Je vais m’inspirer de ton article pour essayer faire les choses autrement.

    • Répondre LouiseD 22 septembre 2016 à 19 h 12 min

      Je voulais te remercier pour ton commentaire, bien que très en retard… De rien ! Je trouve cela intéressant de lire les expériences des autres sur le sujet. Peut-être as-tu changer des petites choses dans ton quotidien et appliquer des petits trucs ?

  • Répondre nathaliehcoud 26 août 2016 à 17 h 29 min

    Bonjour Emilie
    Contente de te lire enfin. Je suis ton blog depuis presque le début et j’avoue que j’attends toujours tes articles avec un peu d’impatience (je suis nostalgique de ta chronique du vendredi). Si j’ai bien compris, tu es enceinte ! Félicitation !!! Les photos que tu as postées sont magnifiques… Elles donnent envie de voyager et de redécouvrir notre si joli pays. Pour ta digital detox, bravo ! J’en fait également une d’une à deux semaines tous les étés. J’aime beaucoup ça, mais mon entourage rage de ne pas pouvoir me joindre. Bonne rentrée… et bonne grossesse (c’est pour moi le plus beau moment dans la vie d’une femme). Bises

    • Répondre LouiseD 26 août 2016 à 18 h 53 min

      Merci beaucoup pour ton commentaire ! moi aussi je suis nostalgique de la chronique du vendredi même si aujourd’hui, je ne sais vraiment pas comment je pourrais à nouveau la faire, car malheureusement, cela prend beaucoup de temps à rédiger 😉 Ah donc toi ton entourage râle ? Hihi, cela ne plaît pas à tout le monde que l’on se coupe des nouvelles technos ! Bises

    Me laisser un petit mot