my-dear-watson-4
Bébé, Pattern review, Tricot

[ Bébé ] My Dear Watson, gilet tricoté pour baby boy

My Dear Watson, c’est le dernier modèle tricot de Nadia Crétin-Léchenne (NCL Knits) que j’ai eu le plaisir de tester en taille bébé. Quand Nadia nous a présenté My Dear Watson, son nouveau modèle de cardigan disponible dans un trèèèèèèèès large panel de tailles (de la taille naissance à la taille XXL adulte !), vous ne serez pas étonné si je vous dis que j’ai complètement fondu pour la version bébé 😉

Un modèle absolument ravissant et parfait pour compléter la collection de petits tricots que je compte bien réaliser pour les premiers mois de mon bébé d’hiver (quand j’aurais fini le plus gros de mes encours, bien sûr, hum-hum).my-dear-watson-18

my-dear-watson-7

Coupe / modèle

My Dear Watson est un gilet bien couvrant à tricoter en bottom up (on part du bas pour remonter vers le haut), sans coutures et à tricoter en fingering (aiguilles 3).

Ses principales spécificités :

  • Le sublime motif de mailles torses en torsades sur les devants qui apporte une touche clairement « Art déco » pour un gilet au caractère so british, isn’t it ?,
  • Sa grande disponibilité de tailles : My Dear Watson se tricote de la taille bébé à toutes les tailles adultes en passant par toutes les tailles enfants. Un travail de dingue de modélisme qui force l’admiration et de quoi faire pour les passionné(e)s de tricot…
  • Un modèle versatile et même unisexe pour les bébés / petits enfants : en fonction de la laine et de la couleur choisie, on peut obtenir des résultats très différents pour ce modèle. De quoi s’éclater ! Même si My Dear Watson a été conçu pour les femmes dans sa version adulte, les tailles bébé et enfants peuvent tout à fait convenir aux baby boys ou aux petits garçons (bon, c’est sûr qu’un garçon de 10 ans aura peut-être un peu de mal à porter ce modèle… Disons jusqu’à 5/6 ans, peut-être…). Le choix de la couleur sera évidemment déterminant si vous voulez le faire pour vos ptits gars.

My Dear Watson est aussi un modèle super intéressant techniquement tant il concentre à lui tout seul de nombreuses techniques tricot, ce qui est idéal pour tous celles et ceux qui veulent progresser :

  • Mailles torses, évidemment : à l’envers, à l’endroit, en côtes, en torsades… Ce modèle est la bonne occasion de découvrir ce si joli point. Depuis, j’ai envie d’en mettre partout !
  • Augmentations et diminutions pour la construction du corps du gilet.
  • Rabattage sur 3 aiguilles : super simple, cette technique pour fermer les épaules est géniale pour éviter d’assembler avec une couture et donne un résultat impeccable.
  • Torsades pour le motif : je n’avais jamais tricoté ce type de torsades (je ne vous en dis pas plus, c’est à découvrir dans le patron). C’est vraiment plaisant pour un résultat waou (et sans trous) !
  • Reprise des mailles et magic loop pour les manches.
  • Rangs raccourcis pour dessiner les épaules.
  • Technique pour construire l’encolure (jamais testée de cette façon de mon côté) qui consiste à laisser les mailles en attente et ainsi relier les côtes de l’encolure au motif (quel charme !!).

my-dear-watson-14my-dear-watson-15Sourcing matières

J’ai fait de nombreux essais avec les laines de mon stock mais rien ne me satisfaisait. Il a donc fallu que j’achète de la laine. Hum-hum. Oui, je sais, j’avais dit que je ralentissais mes achats… Mais bon, là, vraiment, rien ne convenait. Je me suis un peu lâchée, j’avoue. Mais j’ai eu un coup de coeur absolu pour le coloris « Stormborn » de la Madeline Tosh Merino Light (fingering single) et je n’ai pas pu résister… Autant je ne suis pas méga fan des laines trop dégradées (je préfère les unis francs ou les chinés), autant je suis absolument dingue de laines mouchetées et autres splatshs. Et celle-ci possède tout ce que j’aime : un fond neutre et des « mouches » de couleurs bleu (et oui, encore !!), noir et gris. Et évidemment la douceur de cette laine si incroyable à tricoter. Un vrai bijou !

Je suis tellement fan de ce coloris et de cette laine que ce qui me restait de l’écheveau est déjà sur mes aiguilles pour un nouveau projet (quoi ? comment ? encore un nouveau projet ? et les encours alors ???) et que j’ai commandé un nouvel écheveau. Oups, I did it again !

J’ai trouvé cette laine chez Strick Café, une chouette e-shop suisse qui propose de jolies marques de laines à des prix corrects (enfin, les prix « normaux » et comparables avec ceux de la France). C’est suffisant rare en Suisse pour être souligné ! Le choix pour la Madeline Tosh est moins important que chez Laine et tricot en France par exemple, mais on y trouve son compte quand on est pressé.

Je n’ai aucun problème pour commander cette laine sur Internet car je la connais bien et je l’ai déjà tricoté à plusieurs reprises. Pour le moment, je n’ai jamais été déçue ni par les couleurs, ni par la qualité de cette laine incroyable.

En revanche, j’ai tricoté My Dear Watson en aiguilles 3,25 et non 3 comme prévu dans le patron pour correspondre à mon échantillon.

Pour finir le tout, des petits boutons en bois… Et oui, encore (aussi) !!! Si je veux travailler le bois (un jour, un jour), c’est avant tout pour apprendre à fabriquer des boutons de bois tant j’ai envie d’en mettre partout.

my-dear-watson-16

my-dear-watson-8Réalisation

Une fois n’est pas coutume, je n’ai pas fait (trop) de boulettes sur ce projet, ni sur le motif, ni dans la construction ! Oulala, incroyable. Il y a bien des petits défauts (avec des mailles un peu lâche par endroits ou quelques mailles torses pas très torses ;)) mais franchement rien de rédhibitoire. Les explications sont, comme toujours avec Nadia, très faciles à suivre. Le motif est expliqué en mots et en grille suivant votre préférence.

Des petits conseils si vous souhaitez réaliser ce modèle : si vous êtes en train de passer à la technique de tricot continental (fil tenu dans la main gauche) mais pas encore tout à fait sûre de vous, je vous conseille de choisir une seule technique pour tricoter ce modèle (tout en continental ou tout à la française), et de vous y tenir ! Avec les mailles torses, les torsades, on a vite fait d’être complétement perdue (ce qui a été mon cas au début et ce pourquoi quelques mailles torses ne sont pas très torses). Pour relever les pattes de boutonnage et obtenir le bon nombre de mailles : ne relevez pas les mailles glissées sur le côté, vous n’obtiendrez pas du tout assez de mailles pour réaliser les pattes de boutonnage comme prévu dans le patron. J’ai relevé mes mailles une demi-maille après les mailles glissées des bords et les pattes de boutonnage sont nickel.

Pour le blocage, j’ai utilisé de l’après-shampooing (et non de la lessive laine ou du shampooing) pour tremper mon tricot et c’est super ! La laine est ultra douce quand elle sèche, elle sent bon (bon là, j’avoue que c’est l’après-shampooing verveine de l’Occitane) et je crois même que cela prévient un peu le boulochage de la laine. N’étant pas du tout utilisatrice d’après-shampooing dans la vraie vie, j’ai utilisé un échantillon ! J’ai un énorme stock d’échantillons dont je ne me sers pas (merci mon mari chéri qui ramène systématiquement tous les échantillons dans les hôtels – un ptit bisou au passage ;)) et qui encombre nos placards. Je suis heureuse d’avoir pu leur trouver une utilisation pour vider un peu ce stock que je ne me résous pas à jeter à la poubelle (ah, la conscience bobo-écolo à deux balles) !

Modifications

Je n’ai fait qu’une micro modif sur le modèle. Les manches me semblaient quand même un peu juste en largeur. J’ai donc fait une diminution de moins que prévu pour le patron (4 au lieu de 5 pour la taille 3 mois). N’ayant pas encore la croquette sous la main pour le mesurer dans tous les sens, c’est toujours difficile de se prononcer sur les tailles des bébés. Au final, ma mini-modif semble fonctionner.

my-dear-watson-10Et pour finir, je me suis amusée à associer ce ptit gilet à des vêtements 3 mois que l’on m’a prêtés pour construire un mini look. Sympa, hein ? Oh comme j’ai hâte de le voir s’agiter dans ses petits vêtements (et non plus dans mon ventre, comme tout de suite, maintenant… Nan mais aïe bébé !!).my-dear-watson-20


Recap

Modèle : My Dear Watson de NCL Knits, disponible sur Ravelry à CHF 7,5, en français et en anglais

Taille testée : 3 mois

Aiguilles : 3,25 (pour correspondre à mon échantillon)

Laine : Madeline Tosh Merino Light, coloris Stormborn, de chez Strick Café à CHF 23,50

Impression générale sur le modèle : je suis complètement fan de mon gilet pour mon bébé. Le modèle est vraiment beau avec ce motif et la laine que j’ai choisie pour le tricoter convient à 100%. Le motif n’est pas écrasé (comme cela était le cas avec mes autres essais) et elle est douce à souhait pour envelopper d’amour mon futur baby boy. J’ai hâte de pouvoir lui enfiler dans quelques mois. Par contre, j’avoue que je ne me sentirais pas de le faire en version adulte. Il est magnifique mais un gilet pour femme en aiguilles 3 et fingering… pfffiou, il en faut de la patience ! Je suis complètement admirative de celles qui relèvent ce type de challenge, comme Rachel par exemple.


Alors, vous en dites quoi de ce nouveau modèle ? Il vous fait envie ? J’ai vraiment hâte de découvrir toutes les versions des autres testeuses et dans toutes les tailles.

Merci Nadia pour ta confiance.

A très vite pour de nouvelles avantures handmade. En attendant, bon tricot (ou bonne couture) !

Des bises

Signature

 

 

Article précédent Article suivant

Autres articles que vous pourriez aimer

17 Commentaires

  • Répondre [ Shawl ] On the mellow side, le châle marinière - Une Parisienne en Helvétie 24 novembre 2016 à 9 h 35 min

    […] dans laquelle j’ai réalisé le gilet My Dear Watson pour mon baby boy (article à (re)lire ici). Un combo parfait pour mes envies de shawl […]

  • Répondre AxelleC 8 octobre 2016 à 20 h 08 min

    Il est magnifique !

  • Répondre nathaliehcoud 7 octobre 2016 à 23 h 37 min

    Très joli ! Bravo !

  • Répondre pivoine 7 octobre 2016 à 17 h 40 min

    Ce gilet est très joli ! Il te permet aussi de rêver sur ton bébé à venir…
    Ca me rappelle aussi quand , en fin de grossesse, dans l’attente de rencontrer mon petit bout, je lavais les bodys, pyjamas et chaussons qui me paraissaient minuscules : en étendant le linge je rêvassais au petit être qui allait les porter. En plus des petits coups de pieds, ces moments contribuaient à donner une réalité à ce qui allait arriver.
    Prends soin de toi !

    • Répondre LouiseD 10 octobre 2016 à 15 h 51 min

      Merci beaucoup pour ton commentaire ! C’est exactement ça : les vêtements des tous petits ont la capacité de nous projeter dans la maternité (même avec le futur papa, ça fait cet effet là ;)). Ça devient beaucoup plus concret d’un coup !

  • Répondre annette 6 octobre 2016 à 18 h 28 min

    Ce petit gilet est tout simplement parfait ! J’adore le rendu de cette laine… c’est du pousse au crime de me montrer ça. 😛
    Et je trouve que c’est tout à fait adapté à un petit boy… ton futur petit bout va faire craquer tout le monde avec son look si bien assorti !

    • Répondre LouiseD 10 octobre 2016 à 15 h 52 min

      Merci beaucoup ! Cette laine est vraiment canon…

  • Répondre Perrinpimpim 6 octobre 2016 à 17 h 56 min

    Merci pour les petits conseils distillés dans ton article. Il me tente aussi beaucoup et le fait qu il existe dans tout le panel de taille c est économique (argument mari numéro 1). Pour le Gretel j avais eu aussi affaire à des manches très (trop) ajustées donc ton idée D une diminution en moins est bien pensée !

    • Répondre LouiseD 10 octobre 2016 à 15 h 54 min

      Merci pour ton commentaire ! Oui, c’est vraiment top ce type de patron : très rentable, cette affaire ! Les manches, oui, j’ai demandé aux autres testeuses (avec des enfants) mais cela n’avait pas l’air de les déranger… Après, je me suis dis que pour moi ce serait moins embêtant que pour lui : il faut quand même pouvoir lui enfiler et parfois habiller les bébés est compliqué, surtout pour les toutes nouvelles mamans 😉 On verra quand il sera là !

  • Répondre Laure 6 octobre 2016 à 16 h 33 min

    Mais quel magnifique gilet !!! Je l’ai mis direct dans ma queue de ravelry pour un de mes boys 😉 Quand à ta laine…. Clairement tu ne pouvais pas résister tellement elle est belle. Bref, je suis ultra fan !

    • Répondre LouiseD 10 octobre 2016 à 15 h 55 min

      Merci beaucoup ! Ah tu vas le faire pour un de tes garçons ! Chouette ! Bon tricot alors. Bises

  • Répondre Nouch9ka 6 octobre 2016 à 16 h 19 min

    Il est magnifique. Je craque complètement.
    Il me plait tellement que je crois qu’il va se faire une place tout en haut de ma to-do liste.
    En taille adulte, sinon je vais avoir quelques soucis 😉

    • Répondre LouiseD 10 octobre 2016 à 15 h 55 min

      Merci beaucoup, c’est vraiment un très joli modèle ! Bon tricot alors.

  • Répondre Elodie 6 octobre 2016 à 15 h 34 min

    Jadore le rendu de la torsade, c’est super joli! Et puis ta laine elle est parfaite (et les achats c’est pas grave hein on répètera rien!!)

    • Répondre LouiseD 10 octobre 2016 à 15 h 56 min

      Merci beaucoup ! La torsade est vraiment à tomber. L’effet créé est vraiment super joli et graphique. Quant aux achats, j’ai validé le choix avec le mari donc je me sens moins coupable ;))

    Me laisser un petit mot