(c) LouiseD Folie Douce
Pattern review, Tricot

Folie douce : le shawl Art Nouveau

Il est tombé de mes aiguilles deux jours après le 13 novembre, il m’a aidé à surmonter ma tristesse et mon marasme émotionnel pendant ces jours de deuil national. Il porte la couleur de l’espoir et d’une grande religion de tolérance, il s’appelle « Folie Douce » comme celle dont on aime s’enivrer un vendredi soir à la terrasse d’un bar…

Folie Douce, c’est le petit nom du dernier né de Nadia Crétin-Léchenne / NCL Knits, réalisé en partenariat avec la boutique de laine Les petits points parisiens pour le salon CSF 2015 : un shawl mi-jersey mi-dentelle aux accents Art Nouveau que j’ai eu le plaisir de tester cet automne.

Coupe, modèle

Si je devais déjà vous donner 3 mots clés pour définir mon année tricot 2015 (attention spoiler de fou ;)), ce serait : sweater + dentelle + shawl. Cette année aura vraiment marqué un tournant dans ma pratique du tricot avec des projets beaucoup plus ambitieux et compliqués. Ça y est, j’ai (enfin) passé la seconde.

Folie Douce cumule donc deux des deux mots clés tricot 2015 : « dentelle » et « shawl ». Il s’agit de mon 4e projet dentelle après le Cosy me (de Nadia et non blogué – je sais, c’est mal), le Mailin Sweater (d’Isabel Kraemer) et le Scarlett’s garden (de Nadia) et de mon 3e shawl ever (j’en ai encore un sous le coude à vous présenter). Je devrais faire attention, car l’obsession shawl façon Cocotte Knits est en train de m’atteindre doucement mais sûrement !

Alors, il est comment « Folie Douce » ? C’est un châle triangle, qu’on commence par le milieu haut puis qu’on augmente au fur et à mesure sur les côtés et au milieu avec une mini bordure en point mousse sur les côtés. Toute la première partie est tricotée en jersey et l’autre moitié est une bordure en dentelle sur 48 allers-retours + 10 AR de bordure de bordure, ce qui fait une belle surface de dentelle quand même !

Ce que j’aime particulièrement ? Son côté « chèche » que l’on peut porter la pointe devant. Sa dentelle délicate ni trop ni pas assez. Son envergure, de la bonne taille. Ses accents Art Nouveau magnifiques et élégants.

Il y a plusieurs tailles ? Contrairement au Scarlett’s Garden, Folie Douce est proposé en taille unique et assez grand, ce qui me faisait assez peur au début pour tout vous avouer (genre deux fois plus grand que la petite taille du Scarlett’s garden…). Mais le jeu en vaut vraiment la chandelle car il est bien enveloppant noué autour du cou ou réchauffant déployé complètement sur les épaules.

Et il est compliqué à tricoter ? La première partie est plutôt facile et complètement accessible aux débutantes (il faut maîtriser les augmentations à droite et à gauche et les jetés) mais il faut être bien bien concentrée pour la partie dentelle. Franchement, si vous n’avez jamais fait de dentelle de votre vie, commencez peut-être par quelque chose de plus simple. Mais si vous avez envie de vous lancer dans un projet au résultat waou pour progresser, alors oui, foncez !Folie Douce10

Folie Douce4

(c) LouiseD Folie Douce

Folie Douce15Sourcing laine

Et j’ai choisi quoi comme laine ? Pour la laine, je suis partie sur un choix… comment dire… assez peu conventionnel pour un shawl : de la shetland (oui, oui), et plus exactement la Shetland fine de l’Echappée laine. Alors oui, elle n’est clairement pas douce comme de la mérinos soie. Rustique, elle pique même un peu la peau. Mais bon, quand on a une yarn fixette depuis des mois, il faut bien l’assouvir, non ? Et puis, je trouve que cette laine sèche rend un bel hommage au magnifique dessin de dentelle de Folie Douce. Par ailleurs, même tricotée en léger déjaugé (le fait de tricoter un fil – ici de la fingering – avec des aiguilles un peu plus grosses que prévu), elle est facile à tricoter et le jersey est bien régulier.

Et pas du bleu alors ? Pour la couleur, j’ai craqué sur « Granny » l’un des deux verts disponibles en qualité « fine » (avec le vert d’eau). Pas d’explication de pourquoi du vert, alors que j’en porte assez peu mais j’aime beaucoup cette nuance, ni sapin, ni kaki. Peut-être le côté Art Nouveau du motif, ça me fait penser tout de suite au végétal, donc au vert. Et puis, c’était histoire de faire une pause « bleu » car 16 pelotes de bleu pétrole de Shetland (quand on est fan, on est fan) m’attendent sagement pour un gilet Slade de Brooklyn Tweed pour mon amoureux (que je rechigne à commencer…).

En revanche, mini-bémol sur cette laine que j’aime beaucoup beaucoup comme vous le savez : elle est un poil fragile en qualité fine et se casse facilement. Attention à ne pas accrocher votre tricot (oui, ça m’est arrivé), il résistera moins qu’avec de la laine mélangée à de la soie, plus solide.

Folie Douce6

(c) LouiseD Folie Douce

Folie Douce1Folie Douce9Réalisation

Je vous épargne les 1001 boulettes qui ont ponctué la réalisation de ce projet : décidément, je suis absolument incapable de tricoter un modèle sans en faire aucune. Donc, voilà, il y en a, et beaucoup. Mais c’est la magie de la dentelle : on ne les voit pas ! Héhé. Pourtant les explications sont limpides et faciles à suivre (comme d’habitude avec les explications de Nadia). Je préfère clairement la grille aux explications écrites : la vision dans l’espace et l’enchaînement des différents rangs m’aident beaucoup pour suivre et « comprendre » le motif.

Ce projet a été aussi l’occasion de tester les aiguilles Hiya Hiya et le tricot à la continentale ou à la suisse ou à l’anglaise (avec le fil dans la main gauche et non dans la main droite).

Les Hiya Hiya, c’est quoi, c’est comment ? Hiya Hiya, c’est une marque d’aiguilles à tricoter (américaine ? chinoise ?), un peu geek (« Design by a knitter, for knitters »), le bon plan aiguilles dont toute la communauté tricot parle depuis des mois. Achetées au Swiss Wulle Festival début octobre, je les ai IMMEDIATEMENT adoptées : ces aiguilles sont incroyables et on tricote vraiment beaucoup plus vite. Elles sont bien pointues (en tout cas la taille 4) et les mailles s’attrapent plus facilement. C’est un peu comme le passage des aiguilles droites aux aiguilles circulaires : revenir à mes anciennes circulaires (en bois notamment) risque d’être vraiment compliqué.

Le tricot à la continental ? C’est encore un peu maladroit pour les passages plus ardus mais je suis séduite par cette technique. Je pense aller un tout petit peu plus vite notamment pour la dentelle et les rangs envers (moins galère quand on est pas obligé de lâcher le fil à chaque maille), car ça enchaîne plus vite.

Combien de pelotes j’ai utilisées ? Pile poil 3 (de 50g) ! Il m’en reste du coup une toute seule mais j’arriverais sûrement à caser un peu de vert quelque part, dans un jacquard par exemple.


Recap

Point « Knit, sew, mix & match » : Folie Douce est typiquement le genre d’accessoires que j’adore porter : grand, enveloppant, classe, qui accessoirise avec élégance n’importe quelle tenue qu’elle soit casual ou plus apprêtée. Par exemple, avec ma Bruyère vichy (que j’ai fini presque en même temps) et des bottes camel, c’est canon, non ? Bref, je l’aime beaucoup beaucoup ♥ et j’ai déjà envie d’en refaire un avec une laine totalement différente (plus douce peut-être ? Humhum).

Folie Douce18

Patron : Folie Douce de NCL Knits disponible à partir du 24 novembre sur Ravelry à 4,5 CHF

Aiguilles : n°4

Laine : Shetland fine de l’Echappée Laine coloris granny (5,9€/pelote)

Quantité : 3 pelotes de 50 g


A très vite !
Plein de bises

Signature

 

 

 

Article précédent Article suivant

Autres articles que vous pourriez aimer

8 Commentaires

  • Répondre [ Shawl ] On the mellow side, le châle marinière - Une Parisienne en Helvétie 23 novembre 2016 à 14 h 47 min

    […] ce choix ? Depuis l’année dernière, je rêve de me refaire un Folie Douce. J’aime ce châle à la folie mais mon choix de laine n’était pas des plus opportuns […]

  • Répondre [ Bonnet ] Pinecone & Mulberry - Une Parisienne en Helvétie 4 avril 2016 à 9 h 33 min

    […] me lisez régulièrement et que vous avez suivi mes aventures avec le Mailin Sweater et le châle Folie Douce, vous savez que je voue une passion aux laines plutôt rustiques et mates (comme Lyse […]

  • Répondre Mathilde ... au fil des heures 26 novembre 2015 à 12 h 49 min

    Il est vraiment superbe ce shawl !!! J’adore le vert, donc bon, de ce côté là, je trouve forcément que c’est une belle réussite !!! Et je trouve que tu as tout à fait raison sur la manière dont ta laine met vraiment en valeur le motif, c’est un très bel ensemble !!! Pour le tricot, là aussi je suis d’accord avec toi, le motif en grille me semble plus lisible pour vraiment « comprendre » le motif et se repérer dedans !!! En tout cas, toute ta série de tricot autour des mots « sweater » « dentelle » et « shawl » est vraiment superbe !!!!

    • Répondre LouiseD 7 décembre 2015 à 13 h 09 min

      Merci Mathilde pour ton gentil commentaire ! Bises

  • Répondre Nadia 25 novembre 2015 à 8 h 25 min

    En voilà du débriefing ! hyper complet et enthousiaste, la grande classe 😉
    Et encore une fois, merci pour ta version rustique que je trouve particulièrement réussie. C’est bien simple, j’aime tout : le choix de la laine, la couleur, et les photos qui sont très chouettes. Merciiii

    • Répondre LouiseD 7 décembre 2015 à 13 h 09 min

      Merci nadia pour ton gentil commentaire : je t’en prie pour le debriefing. Je suis totalement intarissable sur le tricot et encore plus avec tes modèles ! Cela fut un plaisir (encore) de réaliser ce test. j’espère qu’il y en aura d’autres. A très vite. Des bises.

  • Répondre Mai 24 novembre 2015 à 15 h 23 min

    super joli ce nouveau shawl! je viens aussi de passer au hiya hiya, je vais aussi beaucoup plus vite et le tricot est beaucoup plus régulier, ça va être dur de reprendre mes knit pro. Bonne semaine à toi

    • Répondre LouiseD 7 décembre 2015 à 13 h 07 min

      Merci beaucoup pour ton commentaire ! Les hiya hiya, c’est vraiment top : j’ai commandé le kit complet pour Noël ! Belle journée à toi.

    Me laisser un petit mot