OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Pulls, Tricot

[ Pull ] Fast Love Tunic, Wool & the Gang (+ concours Instagram)

Hello !

C’est bientôt l’automne (demain en fait, oups), il était donc temps de publier ce projet tricot bien trop estival et fini depuis belle lurette (avant de partir en vacances début août, c’est dire).

Il s’agit de la Fastlove Tunic tricotée dans le fil recyclé éco-responsable Billie Jeans, l’un des derniers nés de la marque de kits de tricot ultra fashion Wool & the Gang.

Avec ce projet, je suis sortie de ma zone de confort tricot (oui, oui) :

  • un projet sans aucune difficulté particulière si ce n’est quelques diminutions et augmentations (quoi ? pas de dentelle ni de brioche ???),
  • tricoté avec des aiguilles 8 mm (ça change du 3 ou 4),
  • dans un fil « coton » que je n’avais jamais ou presque essayé, le tout dans un joli kit où tout est fourni (ça commence à remonter, ma période kits tricot !).

Le modèle ?

La Fastlove Tunic est une tunique ou pull loose à porter l’été ou à la mi-saison. J’ai craqué pour sa nonchalance, sa longueur, sa large encolure dégagée et surtout le fil éco-friendly dans lequel il est prévu de la tricoter. Elle peut se porter à même la peau ou en superposition d’une chemise. C’est le pull cosy par excellence, celui qu’on enfile sans trop de se prendre la tête pour habiller une tenue plutôt casual (mon core style en quelque sorte ;)).

Parmi les 3 coloris de Billie Jeans disponibles, j’ai choisi le coloris Dirty Denim, un mélange de denim blanc et bleu.

Mon retour ?

J’ai aimé :

  • Recevoir mon kit à la maison.
  • Le kit bien pensé et joliment préparé.
  • Le petit livret d’explications (en français, comme c’est le cas pour tous les patrons WATG désormais :)) fourni dans le kit : on peut prendre des notes au fur et à mesure et le mètre ruban en cm imprimé sur la dernière page est bien pratique (surtout quand tu passes des heures à chercher ton mètre ruban partout – rrrrrrr). Ce fut le petit compagnon low tech que perso j’aime bien avoir pour mes projets tricot (à glisser dans son sac à projet) #teamjimprimetoujoursmespatronsetjegribouilledessus
  • Le modèle, qui est au final conforme à ce que j’imaginais. Je regrette de ne pas l’avoir fait plus long.
  • Le fil qui après quelques lessives est devenu relativement doux et très agréable à porter (à même la peau aussi).
  • La finition au niveau des emmanchures qui donne un petit charme en plus à ce modèle tout simple.
  • Le côté éco-friendly de ce fil, évidemment ! Fabriqué à partir de denim recyclé et sans ajout de produit chimique, ce fil a de quoi flatter nos consciences écolo ! Si vous êtes vegan et malgré tout tricoteuse, ce fil est fait pour vous 😉 Pour en savoir plus, c’est par ici.
  • Coudre mes pièces à la main. Contre tout attente, cela ne m’a pas dérangé. C’était même méditatif et cela participe grandement à la « tenue » du modèle en évitant le vrillement du corps. Pour ce faire, j’ai suivi à la lettre le génial tuto photos (la version vidéo ne devrait plus tarder puisque Sandra a lancé sa chaîne Youtube hier – youhou) de Sandra de l’échappée Laine. Vous pouvez le retrouver  ici.

J’ai moins aimé :

  • Les différences de bain (ou de tissage ?) entre les pelotes fournies dans le kit. On va pas tortiller des fesses : j’ai utilisé deux pelotes différentes pour tricoter le devant et on voit une nette démarcation. J’ai pour moi que cela tombe au niveau de la poitrine. On pourrait presque croire que c’est fait exprès. Au début, cela me gênait pas mal mais je m’y suis faite et je ne le vois aujourd’hui (presque) plus. C’est vraiment pas de chance pour moi, car cela n’arrive pas très souvent (mais que cela peut quand même arrivé avec un fil issu de matières recyclées).
  • Tricoter ce fil… C’est sûr que le côté un peu sec du coton change de mon habituel mérino !

La taille ?

J’ai complètement bidouillé : j’ai pris la largueur de la taille 1 (attention, ce modèle est très très loose) et la longueur de la taille 3. Et malgré tout, je ne la trouve pas assez longue… Mais bon difficile de rallonger un modèle en bottom up et tricoté à plat. J’ai utilisé tout le fil fourni dans le kit et quelques mètres de la pelote supplémentaire commandée en plus pour la taille 3.

Et bien entendu, j’ai tricoté ce modèle sur des aiguilles circulaires et non droites.

A refaire ?

Non, pas spécialement. En revanche, je réutiliserais avec plaisir ce fil dans une autre couleur pour un pull ou un gilet d’été ou de mi-saison. Même si je n’ai pas pris mon pied à le tricoter, j’ai un plaisir fou à le porter. L’autre couleur qui me fait de l’oeil est la Washed Out Denim, beaucoup plus claire.

Pour qui ?

  • Celles qui ne veulent pas se prendre la tête en recevant un kit où tout est fourni à la maison.
  • Les débutantes qui tricotent toujours en aiguilles droites (ça existe encore peut-être ?) et qui voudraient se lancer dans un premier pull.
  • Les vegan ou les tricoteuses ultra-écolo qui souhaitent tricoter un beau fil recyclé la conscience tranquille.

Avant de vous laisser avec les photos, l’équipe de Wool & the Gang a gentiment accepté l’organisation d’un petit concours que vous pouvez retrouver sur mon compte Instagram !

Et comme c’est un peu Noël aujourd’hui, vous, chères lectrices et chers lecteurs de ce blog, pouvez aussi bénéficier d’une réduction de 15% sur tous les produits WATG (sauf soldes et lots de pelotes) avec le code UNEPARISIENNEENHELVETIE15 (à entrer lors du paiement) jusqu’au mercredi 4 octobre 2017.

C’est pas trop cool, ça ?


Belle fin de journée à tous

Emilie

Article écrit en partenariat avec Wool & The Gang. Pour toutes les infos au sujet de ce type de partenariat mis en avant sur ces pages, voir la charte.

PS : et sinon, le short qui vous apercevez est bien un #ddgoji de Deer & Doe ! Je l’adore, je l’ai porté tout l’été et il y aura sûrement une version noire pour cet hiver.


OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

Article précédent

Autres articles que vous pourriez aimer

Pas de commentaire

Me laisser un petit mot