CAT BABY VANESSA POUZET3
Bébé, Couture, Pattern review

[ Bébé ] Duo de Cat Baby, Vanessa Pouzet

Oulala, cela fait une éternité que je ne suis pas revenue par ici ! La faute surtout à… pas beaucoup de temps. Je n’apprends rien aux mamans chevronnées : depuis la naissance d’Erwann, le temps file à une allure complètement dingue. Les journées passent en un clignement de cil et j’ai l’impression d’avoir le temps de ne rien faire, et surtout, cette affreuse impression de ne rien finir… Je passe d’un truc à l’autre tout le temps ! Plus qu’une impression, c’est devenu malheureusement une réalité avec laquelle il faut que j’apprenne à vivre.

Mais je ne suis pas venue ici aujourd’hui pour vous raconter mes petits soucis de jeune maman qui se noie dans sa tasse de thé, mais pour vous parler couture, et plus précisément (encore une fois – cf mon dernier article ici) de couture bébé et de couture jersey.

Disclamer : rendez-vous en fin d’article

S’il y a une chose vraiment chouette avec la couture bébé et du jersey, c’est que c’est vraiment ultra rapide et valorisant. Et voilà un double projet qui ne déroge pas à cette règle.

Coupe, modèle

Comme beaucoup de bébé, Erwann consomme beaucoup de pyjamas. Petites régurgitations laissant une désagréable odeur et autres fuites suspectes font qu’il ne garde jamais un pyj plus de 2 ou 3 nuits grand grand max, quand ce n’est pas un pyj par nuit. Du coup, le stock de pyjamas s’épuise rapidement dans la semaine. Pour ne pas faire des lessives tous les jours (je déteste), je préfère avoir plusieurs pyjs d’avance (et les bodys aussi !) pour ne faire qu’une grosse lessive bébé par semaine (j’essaie !). Coudre des pyjamas pour compléter ce stock de départ, c’est donc aussi utile qu’agréable.

Ce modèle de pyjama pour bébé, je l’ai découvert en ce début d’année sur Instagram. J’ai craqué au premier regard sur ce modèle trop craquant à tête de chat de Vanessa Pouzet.

Cat baby est une combinaison ample, sans pieds (ce qui ne pose pas de problème car les bébés, le mien en particulier, transpire pas mal des pieds), à manches raglans et prévue pour être cousu dans du molleton. La créatrice propose de faire des coutures visibles sur l’extérieur pour « un look pointu et sans frottement contre la peau de bébé » (bon, en vrai, le dernier argument est pas tellement valable car le bébé porte souvent un body en dessous…). La tête de chat, le détail trop chou de ce pyjama, est prévu pour être appliqué sur les fesses de bébé (contrairement à ce que j’ai fait…).

CAT BABY VANESSA POUZET23Ce n’est pas la première fois que j’achetais un modèle de Vanessa Pouzet (j’ai le clic Achat sur internet un peu trop facile parfois ;)) mais c’est la première fois que j’en cousais un. Voici mon retour « expérience couture ».

Les + :

  • Le patron est hyper facile à assembler : pas besoin de découper ou cutteriser les côtés des feuilles, il suffit de coller les pages bords à bords. Les marges de couture (1 cm) sont également comprises. Il est ainsi possible de couper directement la taille choisie. En un petit quart d’heure, l’étape impression / collage / découpage est pliée. Un patron 100% compatible « maman pressée ».
  • Les instructions sont très claires et illustrées de schémas (que je préfère personnellement aux photos). Elles tiennent sur peu de pages, ce qui est assez économique en papier si on souhaite les imprimer. De mon côté, je les ai suivi facilement sur l’Ipad. Par ailleurs, Vanessa Pouzet a une façon d’expliquer très plaisante et un brin humoristique, ce qui est très plaisant à suivre.
  • Le modèle est vraiment sympa, super original et très tendance. Évidemment, le détail « cat baby » apporte un charme fou à ce petit pyjama.
  • Un large panel de tailles dont deux tailles préma 🙂 Je remercie vivement Vanessa Pouzet pour cette attention particulière. Mon bébé était légèrement prématuré. Perfusé, il a dû porter des vêtements adaptés en service de neonat et je ne remercierais jamais assez les personnes ayant tricoté des brassières à un bras qui ont permis à mon bébé d’être pas trop mal habillé dans ces quelques premiers jours un peu compliqués. D’autres bébés dans la nurserie avec lui étaient vraiment tout petit. Les préma ont besoin d’avoir des vêtements spécifiques, à leur taille, ce qui est presque impossible à trouver dans le commerce. Le handmade est une bonne solution pour remédier à cela. Si vous connaissez des parents de prématurés, je suis persuadée que leur coudre un petit pyjama tel que celui-ci sera grandement apprécié.

Les – :

  • La couture du jersey / molleton. Bien qu’il y ait quelques indications spécifiques pour la couture du molleton et du jersey (choix de l’aiguille et petites astuces pratiques), rien n’est dit sur le point à choisir sur sa machine. Les tissus que j’ai choisis pour mes deux Cat Baby ne sont pas du molleton mais s’en rapprochent en terme de poids. Il m’aurait été impossible de les coudre au point droit comme on assemblerait du chaîne et trame ! Un pyjama de bébé est mis à rude épreuve : enfilage, mouvements, déshabillage… Sans parler de l’entretien : nombreuses lessives et sèche-linge. Il faut donc des coutures solides et qui tiennent vraiment la route. De mon côté, j’ai assemblé toutes les coutures au point stretch (je ne pouvais pas utiliser mon habituel point overlock pour conserver l’effet pointu des coutures apparentes sur l’endroit), ce qui me garantissait relatif esthétisme (un point droit aurait été plus joli mais on fait comme on peut), élasticité et solidité. Je ne suis pas sûre non plus qu’il soit possible de coudre ce modèle à la surjeteuse… Et cela n’est pas précisé. Bref, je trouve que sur ce point, on manque un peu d’informations.
  • Aucun tableau de mesures pour les tailles. Ça manque, franchement ! Les tailles de vêtements de bébé, c’est vraiment la grosse galère, surtout quand c’est son premier enfant. Erwann est un grand bébé bien potelé et assez trapu. Il est vraiment tout en haut des courbes de poids et taille. Je suis rapidement passé à la taille 6 mois (67 cm) dès ses deux mois et demi pour les vêtements du commerce. Alors, pour mon premier Cat baby, je ne me suis pas pris trop la tête et j’ai coupé un 6 mois dans mon tissu noir. Verdict : beaucoup beaucoup trop grand ! J’en ai donc coupé un tout de suite en 3 mois et il le porte encore. Même si j’avais prévu de faire deux pyjamas, j’aurais bien aimé avoir des indications sur les tailles pour au moins avoir le choix.
  • L’encolure. Alors là, j’avoue que je n’ai pas compris ! On peut rajouter une patte d’encolure sur la manche gauche si on le souhaite, mais cela n’est pas obligatoire : « La patte de boutonnage à l’épaule ne sera pas
    indispensable pour un tissu très élastique ou pour un grand bébé qui se tient bien« . Mouais. En vrai, la patte de boutonnage à l’encolure est tout à fait indispensable ! Enfin, à mon sens. Certes, Erwann a une grosse tête : il aurait été juste impossible de lui passer le pyj par la tête sans ouverture en plus… Et plus, mon tissu n’était pas ultra élastique. Mon bébé (et j’imagine qu’ils sont nombreux comme lui) déteste quand je lui enfile ses bodys et ses pyjs par la tête. Il faut vraiment un certain confort à ce niveau-là pour faciliter cette étape d’habillage. Par ailleurs, les explications pour la faire sont relativement succinctes et si on en a jamais fait, on galère un peu. J’ai véritablement réussi cette patte sur le deuxième Cat Baby (le gris, en 3 mois) et en entoilant les pattes.
  • L’appliqué. Sur le patron, l’emplacement de la tête de chat n’est pas indiqué et je vous recommande chaudement de la coudre (sur le dos ou le devant) avant d’assembler les côtés, contrairement à ce qui est indiqué dans les explications. De mon côté, je préférais que la tête soit sur le devant pour qu’on la voit ! Erwann est encore plus ou moins toujours allongé sur le dos et le pyjama aurait un peu perdu de son charme.

CAT BABY VANESSA POUZET6CAT BABY VANESSA POUZET4Sourcing matières

Cet automne, j’ai été contacté par le site de tissus allemand Tissus Hemmers qui m’a proposé de tester la boutique française en choisissant un ou plusieurs tissus de mon choix.

logo-white-french

Un petit mot sur cette boutique de tissus et de mercerie en ligne

Ils ont un choix en tissus et en produits de mercerie, comment dire… absolument impressionnant ! Que vous vouliez confectionner des vêtements pour petits et grands, coudre des accessoires ou encore vous laisser aller à vos envies déco, vous trouvez TOUT sur ce site. Sur ces sites un peu fourre-tout, il est souvent facile de se perdre. Ici, la recherche est facilitée par des critères de recherche assez précis et clairs, ce qui permet de trouver son bonheur rapidement.

Ce que j’aime particulièrement dans ce type de sites Internet ? Le fait qu’il y ait des basiques, des tissus unis et /ou techniques et une large offre de mercerie (boutons, accessoires, rubans, etc.) que l’on trouve parfois assez difficilement sur d’autres merceries en ligne plus tendance (qui se positionnent sur des tissus imprimés ou de designers). Un exemple parlant (pour mes recherches du moment ;)) : ce site propose plusieurs tissus à maillot de bain unis, ce qui est appréciable pour qui recherche de quoi se confectionner une une-pièce uni et non imprimé pour cet été 🙂 Hum-hum.

Comme je savais que j’allais avoir un bébé au moment de ma commande, je n’ai pas tergiversé très longtemps avant de choisir du jersey. Mon choix s’est porté sur 4 tissus maille différents : deux imprimés plutôt légers et aux jolis motifs (que je ne désespère pas de coudre rapidement – j’aimerais lui faire des petits tee-shirts pour le printemps-été) et deux unis un peu plus épais, un gris et un noir avec lesquels j’ai réalisé ces deux Cat Baby.

Les références des deux tissus présentés :

Pour vraiment faire le test complètement et vérifier la qualité des tissus avant de vous en parler, j’ai lavé mes tissus comme les autres vêtements de bébé avant de les coudre. Pour des raisons évidentes de praticité, pas question d’avoir un traitement spécial pour les vêtements fait-main de bébé (sauf pour les pulls tricotés qui sont lavés à part et à la main). Donc, ces tissus ont été lavés à 40° avec de la lessive au savon de Marseille maison (on fait notre lessive nous-mêmes), puis séchés au sèche-linge. Aucun problème de qualité : les tissus sont toujours aussi nickel après plusieurs lessives. En même temps, je ne peux vous faire qu’un retour partiel car je ne les ai pas testés sur la durée, les vêtements de bébé passant vraiment très très vite…

CAT BABY VANESSA POUZET9Concernant les prix, j’avoue ne pas avoir fait une étude comparative avec ce que proposent d’autres sites de ce type. Mais par rapport aux prix pratiqués en Suisse, cela m’a paru très raisonnable notamment pour les tissus (ici, en Suisse, les prix des tissus sont complètement dingues). En revanche, petit bémol pour les Suisses (mais comme très souvent, hein ;)), les frais de livraison sont assez chers (14,95 €) mais comme la TVA est défalquée, cela peut valoir le coup. Attention néanmoins aux frais de douanes qui sont, comme toujours, à la charge du destinataire. Si vous ne dépassez pas les 60 € frais de port compris, ça passe généralement (mais pas à chaque fois, malheureusement !).

Pour réaliser mes deux Cat Baby, j’ai choisi de faire les appliqués en inversé et de faire deux versions bicolores noir et gris.

Pour les boutons, j’ai choisi des pressions en résine Kam noires et grises assorties (et je me suis plantée de sens pour certains boutons du pyj gris – humhum).

Taille choisie et réalisation

CAT BABY VANESSA POUZET25Pour les tailles, je suis donc partie sur le 3 mois (qui va encore tout juste à Erwann) pour la version grise et le 6 mois pour la version en jersey noir.

Je n’ai pas rencontré de difficulté particulière pour coudre ses deux pyjamas, à part la patte d’encolure. La première est donc moins bien réussie que la deuxième. Mais cela n’est pas très grave…

Pour l’appliqué tête de chat, j’ai utilisé deux techniques :

  • Sur la version grise (3 mois) : j’ai utilisé un entoilage double face (ma grande découverte de ce début d’année – hyper méga pratique mais assez onéreux) et piqué tout autour pour bien maintenir la tête de chat sur le pyj.
  • Sur la version noire (6 mois) : j’ai cousu directement la tête de chat sans entoilage au point droit et ça passe.

Recap

Patron : Cat Baby de Vanessa Pouzet, 6,9 € (PDF uniquement)

Tailles : 3 et 6 mois

Tissus : jersey noir et jersey gris du site Tissus Hemmers (offerts)

Point vestiaire : petites imprécisions des explications mises à part, j’ai beaucoup aimé coudre ces deux petits pyjamas pour mon bébé et je me suis bien amusée à appliquer les têtes de chat. La version grise a été déjà pas mal portée et je suis sûre que l’autre le sera aussi. Donc, c’est plutôt une réussite.


A très vite (je ne sais pas encore quand ;)) pour de nouvelles aventures handmade.

En attendant, portez-vous bien.

Bises

Signature


Note à l’attention des lecteurs : cet article a été réalisé en partenariat avec le site Tissus Hemmers. Comme indiqué dans ma charte, cet article rentre dans le cadre des partenariats que je souhaite mettre en avant de temps à autre sur ces pages. J’ai reçu les tissus présentés ici gratuitement mais je n’ai pas été rémunérée pour écrire cet article. Tous les avis et remarques sur ces tissus et cette boutique en ligne que vous allez lire dans cette review sont personnels, objectifs et sincères.

 

Article précédent Article suivant

Autres articles que vous pourriez aimer

5 Commentaires

  • Répondre lucie 4 mai 2017 à 21 h 23 min

    Je l’ai tout de suite trouver super craquant ce modèle de Vanessa mais la simplicité de modèle m’avait laisser un peu sur ma faim. Et quelques choses me choques beaucoup (même si c’est un modèle en jersey) il n’y a pas de finition encolure,ourlet de manche et jambe , prévue dans le modèle ?
    Pour les body et pyjama super mignon et bien taillé , ottobre est super pour ça. 😉

  • Répondre Mélanie 28 mars 2017 à 12 h 46 min

    Bonjour Emilie ! Ah les tailles pour les bébés ça me laisse perplexe aussi (je dois accoucher d’ici une semaine…) je me projette mal dans ce domaine, alors j’ai cousu/tricoté des petites choses et on verra bien quand le bébé les mettra sans vraiment tenir compte des « tailles ».
    Je suis également une adepte du patron de sarouel de minuscule infini (http://minusculeinfini.com/2014/04/05/tutoriel-et-patron-du-sarouel-evolutif-pour-bebe/ ) qui j’espère seront très confortables et très pratiques avec les couches lavables.
    Bonne semaine à toi, merci pour cet article.
    Mélanie

    • Répondre LouiseD 2 mai 2017 à 18 h 04 min

      Bonjour Mélanie,
      Depuis le temps (humhum, mes réponses avec 5 semaines de retard – désolée !), tu as dû accoucher…! J’espère que tout s’est bien passé et que tu profites à fond de ton ptit bout. Belle fin de journée

  • Répondre Dans les tiroirs de Jul 27 mars 2017 à 18 h 46 min

    Très jolis pyjamas! Je suis pour l’instant une adepte des sarouels de Minuscule Infini pour les cadeaux de naissance, mais javais déjà remarqué ce modèle, et tes versions sont très jolies!
    (Et bonne découverte pour le site de vente de tissus, qui a en effet l’air très complet!)

    • Répondre LouiseD 2 mai 2017 à 18 h 06 min

      Désolée pour ma réponse tardive à ton commentaire et merci beaucoup pour la découverte du patron Minuscule infini ! Je pense qu’il va y avoir quelques versions par ici !! Belle fin de journée à toi.

    Me laisser un petit mot